Articles sur le Clavecin, Orgue, Musique baroque - Yves Rechsteiner

Adapter Rameau à l'orgue: une démarche historique

Jean-Philippe Rameau, l’un des plus grand compositeur français pour l’opéra était avant tout un organiste. Comme il n’a pas laissé d’œuvres pour cet instrument, il est intéressant de transcrire certaines pages de ses opéras, en s’inspirant de ses propres transcriptions, et de l’écriture pour orgue de son élève Claude Balbastre et des autres organistes français.

Cet article retrace les étapes de ce travail d'écriture à partir des sources historiques d'exécution au Concert Spirituel à Paris dans les années 1750, des exemples de Balbastre ou Daquin, puis des comparaisons à l'intérieur de l'oeuvre même de Rameau.

De nombreux exemples musicaux viennent illustrer le texte.

"L'orgue fantastique": les registrations pour l'orgue Puget de la Dalbade à Toulouse

L'enregistrement de l'orgue Puget de la Dalbade à Toulouse est un hommage à la tradition de la musique symphonique pour orgue. Cet orgue, plus encore que ceux de Cavaillé-Coll est très orchestral. Les timbres particuliers des flûtes, piccolo, trompettes, hautbois, jeux à anches libres, gambes amène à penser en terme d’orchestration plus que de registration.

Pour les amateurs d'orgue, les organistes, ou les curieux, je détaille ici toutes les registrations employées dans ce disque, et effectuées avec brio par ceux qui m’assistèrent: Jean-Baptiste Dupont et Mathieu de Miguel.

La registration respecte à la fois les principes d’un Franck ou Widor pour les grandes progressions dynamiques (fonds et anches récit, puis les autres groupes d’anches), mais offre des mélanges inédits comme l’ensemble des fonds et des jeux à anches libres de 16’ et 8’, ou encore des couleurs uniques comme la Flûte Harmonique et le Piccolo pour imiter le xylophone.

Franz Liszt et l'orgue, quelques remarques sur l'utilisation de l'orgue à son époque

Lorsque Franz Liszt créé ses œuvres majeures pour orgue, il se laisse inspirer par l'orgue de F. Ladegast de la cathédrale de Merseburg et par son élève organiste A.Winterberger avec qui il travaille pendant plusieurs jours pour établir les registrations.
Son approche de l'instrument est tellement innovante, qu'il crée selon ses contemporains une “nouvelle école allemande d'organistes virtuoses”.

L'enregistrement réalisé sur l'orgue Ladegast de Schwerin permet de livrer quelques réflexions et remarques sur la manière d’utiliser, registrer et jouer ces instruments dans ce répertoire, en se basant sur des sources historiques.

Le clavecin à pédalier, La reconstitution d'un instrument pour la musique de J.S.Bach

Le clavecin à pédalier, combinaison du principe de l'orgue et du clavecin, a existé du temps de J.S.Bach.

Comme aucun instrument ancien n'a survécu, Nicolas Macheret a recréé cet instrument à partir de textes d'époque.

Le résultat musical permet une nouvelle vision de la musique de Bach et ouvre également des possibilités nouvelles pour la musique de clavecin.

Contribution à l'histoire des orgues de Mafra

Cet article écrit par le musicologue et organiste Gerhard DODERER a été publié d'abord en portugais et en allemand dans les revues suivantes :

-       "Subsídios novos para a História dos órgãos de Mafra" in Revista Portuguesa de Musicologia, vol. XII, 2003, pp. 87-128 et

-       "Beiträge zur Orgelbaugeschichte von Mafra (Portugal)" in: Dulce Melos Organorum. Festschrift Alfred Reichling zum 70. Geburtstag. Gesellschaft der Orgelfreunde, 2005, pp. 81-110.

La traduction que j'ai effectuée concerne principalement l'histoire et la description des orgues. Ainsi deux paragraphes sur l'origines du cloître et du palais ont été omis.
De plus, les notes renvoyant aux sources complètes n'ont pas été intégrées, sauf si la compréhension du texte l'exigeait.

La Basse continue dans les cantates de Bach avec orgue obligé - Philip Swanton

En 1985, le Basler Jahrbuch für historische Musikpraxis publie le mémoire de Philip Swanton sur la basse continue dans les cantates avec orgue obligé. Philipp Swanton s'interroge sur les possibilité de réaliser la basse continue, lorsque Bach confie à l'organiste à rôle concertant. Qui fournit alors le soutien harmonique ? l'organiste lui-même en jouer la basse avec les pieds et l'harmonie avec la main gauche ? un clavecin supplémentaire, un autre orgue ?Autant de questions posées précisément et auxquelles Philipp Swanton apporte des réponses nombreuses et remarquablement bien documentées. Cet article contient l'ensemble de registrations historiques pour la basse continue en Allemagne le plus complet à ce jour.Voici donc pour la première fois une traduction française de ce travail incontournable pour les organistes.

copyrigth © 2010 codesign - propulsé par FLUID