Biographie de Yves Rechsteiner - Clavecin, Orgue, Musique baroque - Yves Rechsteiner

Biographie de Yves Rechsteiner

Né en 1969, Yves Rechsteiner effectue ses études musicales au Conservatoire de Genève, où il obtient deux premiers prix d’orgue et de clavecin auprès de F. Delor et C. Jaccottet. Il se perfectionne ensuite à la Schola Cantorum de Basel auprès de A.Staier en forte-piano et de J.Christensen en basse continue.

Après avoir obtenu divers prix dans plusieurs Concours Internationaux à l’orgue et au clavecin (Genève, Prag, Bruges, Speyer), il est nommé en 1995 professeur de basse continue et responsable du département de musique ancienne au Conservatoire Supérieur de Lyon.

Son activité musicale très variée, comme soliste ou au sein de petites formations se mêle également à celle d’arrangeur ou de transcripteur. Ses programmes couvrent aussi bien la musique baroque que symphonique, incluant des collaborations avec des musiciens traditionnels, ou des incursions dans le jazz/rock (F. Zappa).

Il a enregistré les sonates pour clavecin d’Azzolino della Ciaja (Vde-Gallo 1995) et l’oeuvre d’orgue de J. Alain sur l’orgue du compositeur (VDE Gallo 1994).

En 2000 il fait reconstituer un clavecin à pédalier avec lequel il enregistre J.S.Bach (Alpha 2001).

En 2002 il fonde l’ensemble Alpbarock, dédié à la valorisation du patrimoine musical populaire de Suisse allemande (Alpha, 2008) et constitué de 5 musiciens, chanteurs, violon, hackbrett (tympanon) et percussions, jouant autour d’un orgue de chambre.

Comme accompagnateur il participe à plusieurs enregistrements: “Le Pape musulman”, chansons de Béranger avec Arnaud Marzorati (Alpha 2006), Chant de la Révolution de 1789 (Les Lunaisiens, Alpha 2011), “Les Trois Révolutions”, (les Lunaisiens et Isabelle Druet).

Ses transcriptions d’oeuvres de Rameau enregistrées à Cintegabelle (Alpha 2010) ont été unaniment saluées par la critique (Diapason d’or) et sont publiées au Chant du Monde.

En 2011 a obtenu le premier prix “Machado et Cerveira” pour ses transcriptions de Beethoven et Boccherini pour les 6 orgues de 1807 de la basilique de Mafra au Portugal.

En 2011 il consacre un premier enregistrement à l’orgue Puget 1888 de la Dalbade à Toulouse (Alpha 2011) avec des oeuvres de Berlioz, Beethoven, Chopin, Saint-Saens. Un an plus tard, il enregistre “Casta Diva” sur l’orgue Puget 1876 de Seysses (commande sur yves-rechsteiner.com).

Sa version pour orgue de la Symphonie Fantastique de Berlioz réalisée pour ces deux orgues est éditée aux Editions de la Schola Cantorum, Fleurier/Suisse.

Fin 2013, il succède à Michel Bouvard comme directeur artistique du Festival Toulouse-les-Orgues.

copyrigth © 2010 codesign - propulsé par FLUID